Université d’été des Mouvements Sociaux et des Solidarités Nantes - 24 au 28 août 2021

Luttes environnementales, « développement » et construction d’alternatives décoloniales au Nord comme au Sud

Lieu : Université Permanente - salle de conférence.

  • 9h30-11h45 : Session 1 "Pillage au Sud/gaspillage au Nord"

Les gouvernants des pays du Nord et leurs banques déroulent un "tapis rouge" aux multinationales pour accéder aux ressources des pays du Sud et pérenniser la « croissance » (y compris "verte") exponentielle qui ravage la Planète. Et si le frein au dérèglement climatique
et à la perte de la biodiversité venait de la libération des pays exploités et de leurs peuples ?
Quelles actions pour les habitant·e·s du Nord ?

Intervenant·es :
Isabelle Marcos Likouka (ATTAC France) / Victor Nzuzi (NAD RD Congo) / Alo Lémou
(ATTAC Togo) / Fleur Bertrand Montambault (Maison Commune de la Décroissance)

  • 11h45-13h30 Session 2 : Extractivisme et modèle de développement
    Que ce soit en Amérique latine ou en Asie, la question de l’extractivisme et des modèles de développement bouleverse les équilibres politiques et sociétaux. Des expériences politiques au Sud, dont en Amérique latine, montrent comment des forces dites de gauche ou
    progressistes ont aussi appliqué des politiques néo extractivistes au nom de la justice sociale, sans sortir de cette dépendance historique. Quelles alternatives existent pour sortir de ce modèle ?

Intervenant·es :
Hélène Roux(FAL), Fabien Cohen (FAL), Nicola Bullard (Attac)

  • 14h30-16h30 Session 3 : Décoloniser la protection de la nature
    Le modèle de protection de la nature dominant en Afrique et en Asie est celui de la “conservation forteresse” qui consiste à créer des aires protégées sur la base d’expulsions et de violences massives envers les peuples autochtones et les communautés locales qui vivent
    dans ces territoires. Les peuples autochtones sont pourtant les meilleurs gardiens du monde naturel, et 80% de la biodiversité se trouve déjà sur leurs territoires. Cette session analysera la dimension coloniale de ce modèle de conservation ainsi que l’inefficacité et la dangerosité de ces prétendues “solutions vertes” qui relèvent surtout du greenwashing. Le respect et la
    reconnaissance des droits territoriaux des peuples autochtones doit être l’instrument principal de lutte contre la perte de biodiversité.

Intervenant·es :
Fiore Longo (Survival International France)
Juan Pablo Gutiérrez (délégué international de l’Organisation nationale autochtone de
Colombie (ONIC) et du peuple autochtone Yukpa)

Porteurs d'activités

  • France Amérique Latine

ATTAC France
Survival International
Maison Commune de la décroissance
ATTAC Togo
N.A.D RDCongo

Objectifs

* échanges de savoir-faire et d’expériences* convergence et construction d’initiatives communes

5 jours pour débattre, se former, Agir !

Les émissions de TV bruits de l’UEMS 2021

Retrouvez ici toutes les vidéos des plateaux de TV bruits diffusés durant l’université des mouvements sociaux et des solidarités 2021.

Newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter, c’est par ici ! Restez informé·e·s des dernières infos et actualités de l’Université d’été des mouvements sociaux et des solidarités !

Contact

Coordination nationale : contact@ue2021.org
Coordination locale à Nantes : etienne@ue2021.org

Presse

Demandes d’interviews, programme des événements : pour toute information destinée à la presse, contactez le service de presse de l’Université d’été :
presse@ue2021.org